Follow

Le 28 février dernier, les rebelles de Montpellier ont déshabillé les espaces publicitaires de plusieurs stations de tram du centre ville et remplacé par des visuels pour interpeller les citoyen.ne.s sur la contradiction des élu.e.s qui n'ont toujours pas mené d’actes forts et concrets alors qu'ils ont déclaré l'état d'urgence climatique il y a 6 mois.

Sign in to participate in the conversation
Mastodon

Mastodon instance for Extinction Rebellion