Ce vendredi 16 septembre, les rebelles d’Extinction Rébellion rejoint·e·s par les rebelles d’Annecy, Chambéry, l’Ardèche, la Vallée de la Drôme, Grenoble et Besançon ont investi le parvis de l’Hôtel de Ville pour demander aux élu·e·s des réponses concrètes face à l’urgence climatique et sociale.

Les rebelles se sont enchaîné.e.s aux grilles devant l’Hôtel de Ville pour ... ⬇️ (suite)

..demander la déclaration de l’urgence climatique et sociale, et la création d’une assemblée citoyenne décisionnaire qui prendra des mesures à la hauteur de la gravité de la situation.

Des élu·e·s ont exprimé leur soutien et dialogué avec les rebelles, mais persistent dans leur vision archaïque de la démocratie représentative et ne semblent pas prendre la juste mesure de l’urgence.

⬇️ (suite)

Follow

Face à l’insuffisance des mesures prises par les élu.e.s et leurs réponses insatisfaisantes aux demandes du peuple, l’escalade de nos actions visera à mettre en place ce que nous estimons nécessaire pour la survie du Vivant.

Rebellons-nous !

Sign in to participate in the conversation
Mastodon

Mastodon instance for Extinction Rebellion